Au-delà des mots

Un certain lundi

Quand apparait l’aurore hardie

Je tais mon verbe

Acerbe

Mes peurs, mes craintes

Des faux pas et plaintes

Attisent en moi la flamme

Forgent et aiguisent mon âme

L’imperfection nous maintient en vie

La motivation d’aller de l’avant

De faire le meilleur de nos envies

Mais ce n’est pas séant

De faire de promesses qu’on ne peut tenir

Des assurances à désunir

Nos erreurs d’hier

Nos assoupissements

Nos assouvissements

Nos choix d’hier

Nos délires

Conditionnent notre destinée

Et nos chemins infestés

L’avenir, point de mire

Un certain lundi matin

Je reviens sur mes mots

J’ai exagéré

L’amour m’a aveuglé

Et tu t’es éloigné

Ma dulcinée

C’est un de mes défauts

Mes multiples déclins

J’ai tort, je l’avoue

L’imperfection nous maintient en vie, hélas,

Le moteur de vouloir mieux faire fracasse

Et même parfois rend fou

Un certain lundi

Les mots dans ma tête se bousculent

La prophétie

Bascule

Au-delà des mots,

Des maux et défauts

J’ai pu comprendre sans infamie

Que réussir c’est aussi se passer de mauvaises compagnies.
JBEL Yaoundé, le 19 février 2018

dandelion.jpg

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s