Nos illusions…

3-

Là-bas loin des méandres des horreurs
Dans les forêts sacrées
Des arbres génies consacrés
Des êtres faibles massacrés
Chacun se met dans la course
Au milieu de cette touffue brousse
La fourmi la reine se tord le torse
L’abeille survole en quête du nectar
Ces minus insectes qui pullulent le brouillard
C’est la routine, jamais en retard
Là-bas où se meurent le silence
Le pas des géants en cadence
Le vice et l’ennui prennent place
Là-bas sur les boulevards
Une ombre qui dans ce hasard
Se bat fiasco pour sa petite part
Là-bas sur les fausses balances
L’hypocrisie la méfiance et l’arrogance
Deviennent les casse-croûtes sans taxes
Sans nombre sans abris sans remparts
Sous le poids de ces secrets bagnards
La seule issue c’est le mépris et l’avatar
Là-bas loin des méandres des rancœurs….

À suivre…

JBEL… 31 mai 2016

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s