Nos illusions…

4-

Là-bas loin des méandres des rancœurs
Au milieu de la grande forêt
Loin des fumées loin des regrets
L’arbre porte un futur secret
Sous son ombre épais
Gît l’animal nourrit au lait
Là-bas loin des courses sans relais
Sur ses branches un soleil qui naît
Dans ce toison suicidaire
Son avenir est laminaire
Mettre un plan à terre
Donner vie à des vies sur terre
Le souffle de vie qui renaît
Là-bas loin des méandres des rancœurs…

À suivre…

JBEL 01 06 16

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s