Nos illusions…

5-

Là-bas loin des bruits, à la campagne
Là-bas au pied de la grande montagne
Arouna en boubou et Anatou en pagne
Oh! Que l’amour nous emmène des jours
Découvrir l’univers dans son entièreté
Où souvenirs et sourires ont d’identité
Arouna avec sa flûte et son kpété
Revis les premiers jours de l’amour
Le regard, le sourire, la floraison
Et plus encore le temps nous donne raison
Chaque Intrigues et actions, une suspicion
Le drame du cœur, l’histoire de la tour
Oh! Que diable! Quelle pathétique émotion
Qu’on vit en soi avec dévotion
Est-ce vraiment l’amour ou l’illusion
Pour que Arouna s’en aille tôt sans précision
Là-bas aussi loin sans aucune destination
Anatou l’a-t-elle manœuvré pour son éviction
L’homme s’en va, derrière lui toute sa vie
Diantre! Où sont soudain, passés l’envie
Le désir, les sensations rassérénées
Laissant dans le regard de la jeune damnée
Le mépris, la haine, l’accusation et l’affliction
L’envie de sang, l’absence de te toute affection
Qui condamne le pauvre à partir
Sans mots laisser, sans se battre il s’étir
Vous me direz que c’est au nom de l’amour
Enfin! Stupide sentiment qui nuit
Aux âmes qui ont choisi vivre jours et nuits
Enfin! Passion ou actions suicidaire
Faisant un victime lapidaires;
Arouna est parti sans jamais revenir
Anatou n’a de lui que souvenirs
A-t-il pu survivre à son destin
A-t-il pu poursuivre son nouveau chemin
Là-bas loin des siens loin de sa mère
Mariatou le pleure encore, c’est sincère
Elle désire juste savoir c’est sûr
Est-il déjà mort
Ou vit-il encore
Mariatou ravi les blessures
Dans l’un des deux cas
Arouna n’est plus là
A-t-il pris le chemin des faibles
Pauvre Arouna tu es si faible
Face à une femme que tu prétends aimer
Diantre! Où est passé l’envie
Que t’a donné cette orange mûri
Pauvre femme, pauvre Anatou
Qui as rendu un brave homme fou
Qui l’a abandonné au néant
Un Arouna aussi fort, aussi géant…
Un Arouna aussi brillant que vaillant
Un Arouna aussi père que fuyant
Que l’amour peut nous devenir illusion
Que l’amour peut muer en dérision.

À suivre…

JBEL 02 Juin 16

28577113_672903949766580_1745206066554902061_n

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s