Une larme solitaire.

Vénus
Velue
Verdure
La belle Vénus
Confuse
Obscure
L’été approche
Enjouée
Eternel soleil
Ecorche
L’épopée
Vécu vermeil
Ailes fragiles
L’antre sombre
Revers rêveur
Mains agiles
L’ombre
Que de ferveurs
Feindre la joie
C’est elle Vénus
Survoler les recoins
Partir conquérir
L’âme recluse
Faire du foin
Enliser ou périr
Vénus
La Maternante
Elle a l’étoffe
Le luxe
Etoffes amarante
Belle coiffe
Rester coi
C’est sans détour
Rebelle à la luxure
Restez coi
Viendra votre tour
Vous serez sans fissures
Vénus la veuve cupide
Qui engendre partout des victimes
Des pleurs à n’en point finir
Et, sur sa route
Elle finit par avoir des intimes
Appâtés, ils ne peuvent s’enfuir
Vénus, retient donc ce mot
Une larme solitaire,
Vaux mieux qu’une vague de pleurs
Je m’en vais, point de mots
Je m’en vais vivre ma vie solitaire
Vénus, loin de ton charme et de tes fleurs.

JBEL

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s