J’aimerais écrire mon nom…

Ici,
Il n’y a plus de parfaite enfance
Je cours pour rattraper le crépuscule.
Derrière les vestiges de la guerre,
Parfois je vacille de fatigue.
Entre les esprits de la pauvreté,
Je porte le poids sur mon crâne,
Ailleurs on le porte sur les épaules.
Je ne connais pas de père
Je ne connais pas de mère.
Je grandis en suivant les ordres.
Les reproches…
Je suis une enfant
L’enfant qui aimerait écrire une lettre.
Quand j’ai l’occasion de retrouver mon âme.
Je cours vers le crépuscule
Je m’assois au bord du rivage de mes pensées
Les autres je les regarde à la dérobée.
Ils écrivent…
Je ne peux pas
Ils parlent…
Je ne comprends pas
Ils corrigent…
Je ne sais pas,
Ici,
J’aimerais écrire une lettre.
Un « A »tout rond !
Un « B » tout beau !
Un « C » adorable !
Sur les empreintes de mes pas…
Je dessine sur le sable.
Je rêve toujours d’écrire une lettre
Comment fait-on le « B »?
J’aimerais écrire mon nom
Est-il toujours grand ?
Je ne le saurai pas.
Le crépuscule est parti
Je ne sais toujours pas lire
Ni écrire.
Je n’ai pas le temps d’apprendre,
Je dois obéir
Être puni
Servir
En récompense à mes peines,
J’aimerais juste écrire mon nom.

AMOUSSOU Inès

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s