*A Ariane*

Ariane Quand je pense tenir ta main aller au bord De ces eaux qui toujours s’évaporent Absorber une fraîcheur d’hiver Pour me sentir dans un paradis éphémère Me parviennent tes ivrants cantiques Pareilles à leurs berçantes musiques Ariane Si ma vie était une rose Je t’offrirai ses pétales à l’overdose Si tu étais cette bellePoursuivre la lecture de « *A Ariane* »

ŒUVRE DE LA MUSE

Si j’étais un bibliophile Mon amour pour les livres embrasserait toutes les villes Ma prononciation des mots serait brusque et toujours tranquille Au rythme du wagon roulant à mes chevilles Si ma lecture se faisait à l’état hostile La compréhension serait faite d’aucun outil Si j’étais un amant mobile Mon cœur se retrouverait un jourPoursuivre la lecture de « ŒUVRE DE LA MUSE »

Je t’attendrai mordicus

Je t’attendrai mordicus Même si mon coeur continue de saigner Même si mes yeux continuent de se lamenter Je t’attendrai mordicus Même si les vents de poussières balaient tes pas Je t’attendrai Même si le soleil noie son regard dans l’océan Je t’attendrai C’est mon seul défi du siècle actuel Je vaincrai le silence EtPoursuivre la lecture de « Je t’attendrai mordicus »

L’Eternel ne parle au hasard

L’éternel n’est pas un bavard ! Il ne tue jamais au hasard ! Et ne parle que pour défendre. Quand l’ennemi se complait à pourfendre, Le peuple soumis qu’il conduit, Au fin d’éprouver son silence parfois, Alors audible se fait sa douce voix, Pour prouver sa puissance qui doit luire. L’éternel n’est pas un fourbe,Poursuivre la lecture de « L’Eternel ne parle au hasard »